POESIE

A L’OMBRE DE & DES

Ilustrations ©Solorio //Sortie prévue Juillet 2021

« L’air du temps souffle sans trêve     
Il ne laisse aucun répit  
Il souffle fort sur les hauts plateaux          
De nos vies arides.        
Il martèle, affute, aiguise les roches noires        
De nos mémoires Il terrasse  
Nos instants, nos maisonnées nos souvenirs.    
L’air du temps souffle sans trêve     
Il parle parle parle à nos oreilles      
Pour nous crier que tout avance      
Que tout s’emporte que rien
N’existe que rien
Ne reste     
Que rien     
Ne meurt.  

L’air du temps m’amène les parfums d’hier       
Et ceux de demain,       
Les parfums d’enfances.         

L’air du temps s’agite et emmêle les fils de nos histoires / Vient chanter dans les branches de nos passés qui résonnent. L’air du temps fait tourner les girouettes de nos choix / joue avec nos décisions / gonflent les voiles de nos mots qui s’éparpillent / fait voler en éclat nos feuilles de papier / emporte nos contes de toujours et nos mensonges de peu.   

Mais si on l’écoute bien
L’air du temps chuchote         
tantôt tempête   
tantôt brise
tantôt respiration
qui pourrait se caler     
sur les battements        
de ton cœur         
de ton sang
unique
rythmique
mélodie
du temps qui passe      
sur chacune         
de tes cellules.  »  

Femme Abricotier

%d blogueurs aiment cette page :